ADPIF

Picto Conectus
2018
Santé (thérapeutique et diagnostic)
Santé (thérapeutique et diagnostic)

ADPIF

Nouveau traitement pour les maladies métaboliques du foie

Descriptif du projet

La NASH est une maladie qui associe une accumulation de graisse dans le foie et de l’inflammation aboutissant à une dégénérescence des cellules hépatiques.

Dans un second temps apparait une fibrose qui n’est que l’apparition d’un tissu cicatriciel remplaçant les cellules hépatiques mortes. Cette fibrose augmentant, il est possible d’arriver à un stade quasi irréversible où le tissu cicatriciel occupe une place telle dans le foie que ce dernier ne peut plus fonctionner correctement : c’est la cirrhose, pouvant elle-même déboucher sur un hépatocarcinome.

Il n’y a à ce jour aucun médicament spécifique pour le traitement de ces différents symptômes et encore moins pour traiter la cause de la maladie qui est due à une mauvaise alimentation. Il existe des médicaments à un stade avancé de développement qui ne vont traiter qu’une partie des symptômes de cette maladie et il est d’ores et déjà pressenti la nécessité de réaliser des combinaisons de traitements.

Le projet ADPIF vise à développer des peptides thérapeutiques qui vont agir, via un mode d’action original, en amont de différents processus induits dans cette maladie et permettre ainsi une meilleure prise en charge des patients à l’aide d’un traitement unique et une administration mensuelle voire trimestrielle.

Pourquoi Conectus investit sur ce projet ?

L’investissement financier de Conectus va permettre de réaliser la preuve de concept in vivo.

À l'origine du projet :

Vincent Marion UMRS112 (UNISTRA/INSERM), Laboratoire de Génétique Médicale

À retenir

Conectus investit sur ce projet : 500 000 €
Durée : 13 mois

Revenir à la liste des projets