LIONS

Picto Conectus
2015
Chimie/Matériaux
Chimie/Matériaux

LIONS

Comment détecter simultanément les neutrons lents et rapides avec efficacité

Descriptif du projet

Ce projet a bénéficié en amont de deux phases de prématuration avec des investissements de 5 500 € sur 2 mois et 34 500 € sur 4 mois. 
 
Ce projet est piloté par Laurent Douce de l’Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (CNRS - Unistra) et Louise Stuttgé de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS - Unistra). 
 
L’équipe de recherche a conçu et synthétisé de nouveaux matériaux organiques solides ayant la capacité à détecter à la fois les neutrons rapides et les neutrons lents de manière efficace.

Ces matériaux produits à un prix compétitif peuvent être mis en forme facilement, et possèdent l’avantage d’être non-toxiques, ininflammables et stables à la température. 

Leurs applications peuvent être nombreuses : radioprotection, monitoring de réacteurs nucléaires, ou encore dans les domaines du médical, de la sécurité nucléaire et de la recherche fondamentale…
 

Pourquoi Conectus investit sur ce projet ?

L’investissement financier de Conectus va permettre de :
- réaliser une étude de marché (sélection du marché le plus porteur pour ces matériaux) couplée à une étude de coûts de production.
- prouver l’efficacité du matériau à détecter les neutrons sur toute gamme d’énergie.
- d'intégrer le matériau dans un scintillateur.
- d'effectuer un comparatif d’efficacité de ce scintillateur par rapport aux autres technologies.

À l'origine du projet :

Laurent Douce de l’Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (CNRS - Unistra) et Louise Stuttgé de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS - Unistra). 

À retenir

Conectus investit sur ce projet : 306 500 €
Durée : 18 mois

Revenir à la liste des projets