HCQ 2.0

Picto Conectus
2013
Santé (thérapeutique et diagnostic)
Santé (thérapeutique et diagnostic)

HCQ 2.0

Comment améliorer le traitement du lupus érythémateux disséminé (LED)

Descriptif du projet

Ce projet porté vise à améliorer le traitement de fond du lupus et d’autres pathologies auto-immunes.

L’hydroxychloroquine (Plaquenil®) est actuellement très largement utilisé dans le traitement du LED mais l’utilisation de ce traitement à long terme est limitée, par l’apparition d’une toxicité rétinienne irréversible qui bien que relativement rare, nécessite une surveillance ophtalmique régulière.

Grâce à la découverte des cibles cellulaires de l’hydroxychloroquine responsables de l’effet thérapeutique et également de la toxicité rétinienne, une équipe multidisciplinaire coordonnée par le Professeur Korganow a testé une série de composés chimiques dérivés de HCQ et sélectionné une molécule capable de ne plus interagir avec la cible rétinienne.

Pourquoi Conectus investit sur ce projet ?

L’investissement financier de Conectus va permettre de développer des analogues du composé sélectionné et tester leur efficacité et leur innocuité sur la rétine sur des modèles caractéristiques du LED.

À l'origine du projet :

Pr Korganow du laboratoire « Immunopathologie et chimie thérapeutique » de l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IBMC) de Strasbourg

À retenir

Conectus investit sur ce projet : 291 000 €
Durée : 18 mois

Revenir à la liste des projets