Retour vers les projets

Valor

comment rendre une vitre « intelligente »

Le projet Valor s’ancre sur une collaboration entre le laboratoire ICUBE et l'Université de Southampton, sous l’impulsion de Thomas Heiser, enseignant chercheur à ICube. L’objectif était au départ d'utiliser des matériaux semi-conducteurs organiques comme couche photoconductrice dans des modulateurs spatiale de lumière adressables optiquement (OASLM), afin de protéger les dispositifs sensibles à la lumière.

La SATT Conectus Alsace a opéré sur ce projet un premier investissement financier début 2017, permettant de démontrer que les propriétés optiques obtenues présentaient des avantages majeurs pour le développement de "vitres intelligentes".

Les vitres intelligentes sont des dispositifs dont la transparence est modulée soit électriquement, soit par l'intensité de la lumière incidente, soit par les deux. Un certain nombre de technologies existent ou sont en cours d'élaboration pour atteindre cette fonctionnalité (électrochromique, SPD, thermochromique…). Mais aucune des technologies de vitres intelligentes existantes n’atteint toutefois les performances offertes par la technologie Valor, qu’il s’agisse d’autonomie, de temps de réponse et de résolution latérale.

Pour poursuivre les développements, la SATT Conectus a opéré en octobre 2017 un second investissement financier sur le projet Valor, qui doit permettre de fabriquer en 18 mois un démonstrateur de 10x10 cm², qui sera testé par des entreprises privées afin d'évaluer leur intérêt pour la technologie.

Les vitres intelligentes représentent un enjeu important. Elles devraient en effet jouer un rôle important dans les secteurs de l'automobile et de l'aérospatiale. Les fabricants de voitures de luxe sont fortement influencés par la technologie smartglass qui comprend des fonctionnalités comme le verre auto-teinté, autonettoyant et le verre d'affichage automobile. De plus, les fenêtres jouent un rôle croissant dans l'architecture moderne. La surface occupée par les fenêtres augmente et, par conséquent, la protection solaire joue un rôle central dans la construction d'un bâtiment confortable pour ses habitants.

 

Montant investi par la SATT Conectus : 334 000 euros