Retour vers les projets

SwapLaser

Traiter des problèmes de peau

Ce projet, piloté par Manuel Flury du laboratoire ICube (Unistra-CNRS) porte sur une méthode permettant de sélectionner la longueur d’onde de sortie d’un laser grâce à un milieu solide à base de colorants optiques.

Ce système a de nombreuses applications comme la dermatologie, où chaque pigmentation de la peau doit être traitée à une longueur d’onde différente.

Ainsi, il sera possible avec un seul système de traiter toutes sortes de problèmes pigmentaires de la peau comme des tâches ou des tatouages.

 

À travers ce programme de maturation, l’équipe de recherche va pouvoir :

  • Réaliser une caractérisation complète du milieu chimique pour adapter ses performances au domaine spécifique de la dermatologie
  • Concevoir le système d’encapsulation pour un rendement optimal et une durée de vie prolongée
  • Produire le démonstrateur pour valider les performances

 

Investissement : 326 000 € sur une période de 18 mois