Retour vers les projets

BeNEFIT

Un nouveau procédé de fabrication pour les cellules photovoltaïques

Le projet BeNEFIT vise à démontrer la faisabilité industrielle d’un nouveau procédé de fabrication pour les cellules photovoltaïques. 

En effet, actuellement, les wafers de silicium – composants principaux de cellules photovoltaïques -  sont obtenus à 90 % par sciage de lingots. Or ce procédé conduit à la perte de 50 % du silicium, ce qui est un inconvénient majeur en termes d'énergie et de consommables. 

Pour réduire cette perte de matière première, les techniques d'exfoliation sont une alternative intéressante. Elles visent à détacher une feuille mince de silicium (30-100μm) à partir d'un échantillon monocristallin. Ces techniques sont des approches disruptives car elles permettent également d’augmenter l'efficacité de conversion énergétique.

C’est tout l’objet du projet BeNEFIT développé sous l’égide de Thomas Heiser du laboratoire Icube (CNRS/UNISTRA). Il doit permettre de réaliser l’exfoliation en :
- réduisant le nombre d’étapes de fabrication
- évitant la manipulation de feuille fragile de silicium 
- évitant l’utilisation d’une coûteuse pâte d’aluminium

Conectus investit 397 000 € sur ce projet (décembre 2017).
Durée du projet : 18 mois