Retour vers les projets

ATK

Vers un traitement de la maladie d’Huntington

Les recherches de Didier Rognan, directeur de l’équipe Chemogénomique Structurale au Laboratoire d’Innovation Thérapeutique (CNRS – Université de Strasbourg) s’orientent vers l’étude de l’implication du couple BDNF-TrkB dans certaines maladies neurodégénératives. Le rôle du couple BDNF-TrkB a été mis en évidence notamment dans la maladie de Huntington.

Aujourd’hui il n’y a pas de solution thérapeutique pour traiter cette pathologie, seuls des traitements pour diminuer les symptômes sont à disposition.

 

L’objectif de l’équipe de chercheurs est de développer deux séries chimiques présentant déjà d’importantes propriétés en neuroprotection. Aussi le programme de maturation va permettre de :

  • Conduire une étude SAR (Structure Activity Relationship) pour optimiser les deux séries de molécules.
  • Elucider le mécanisme d’action
  • Développer une preuve de concept in vivo sur un modèle animal pertinent

 

Investissement : 450 000€ sur une période de 18 mois